La Savoie et l'électricité… une histoire d'Eau

Département français depuis 1860, la Savoie voit le point de départ de son essor économique vers 1880, date à laquelle le chemin de fer la relie à l'Italie mais aussi à Annecy au nord et à Lyon à l'ouest. Au début des années 1920, les aciéries s'apprêtent à compléter fortement les équipements hydroélectriques. Suite à la loi de 1919, réservant une part des kilowatts aux collectivités et aux utilisateurs locaux, une grande enquête est lancée en 1921, pour connaître les besoins de toutes les communes et industries de Savoie. En ces débuts de l'électricité, le consommateur n'a pas accès à un service universel; le courant, c'est au prix et au moment décidés par le producteur et partout, compte tenu de la multitude de sociétés, les tarifs sont très variés.

L'enquête CCI montre qu'un grand nombre de sociétés approvisionne les petits industriels savoyards, alors que les plaintes restent nombreuses du côté des communes qui voient le concessionnaire local transporter son énergie en dehors de la commune, avant que les habitants de celle-ci ne soient desservies.Selon leur pouvoir de persuasion, les communes négocient plus ou moins bien avec les industriels venus faire travailler les eaux de montagne. Souvent, c'est l'occasion d'allumer gratuitement quelques dizaines de lampadaires publics et d'ampoules dans les maisons, écoles et autres monuments publics. Les redevances sont variables, mais peuvent devenir des sources de revenus déjà intéressantes pour des communes de montagne.

Au cours de ce recensement, les maires expriment également leurs doléances. Ceux qui ont déjà le courant se plaignent de la piètre qualité de l'approvisionnement et ceux qui ne l'ont pas attendent impatiemment. Les années 50 et 60 voient le début des grands chantiers de construction des barrages qui permettent aujourd'hui aux usines hydroélectriques savoyardes de produire près de 10 % de l'électricité nationale. Cette production place aujourd'hui la Région Rhône-Alpes au premier rang européen de la fourniture d'énergie renouvelable. En 1974 - Joseph FONTANET, Président du Conseil Général de Savoie, obtient le classement intégral du département en régime urbain, afin de permettre l'électrification rapide des stations de sports d'hiver.

Naissance d'un organisme départemental : le S.D.E.S.

Avant la création du S.D.E.S., la distribution publique d'électricité en Savoie était encadrée par des cahiers des charges spécifiques à chaque commune et dont la plupart étaient obsolètes.

Dès 1993 des négociations se sont engagées entre la Fédération des Maires et E.D.F. Elles ont abouti le 26 novembre 1996, à la signature de la Convention de concession pour le service public de la distribution d'énergie électrique en Savoie. Les communes de Savoie se sont réunies au sein d'un Établissement Public de Coopération Intercommunal (EPCI). La compétence « autorité concédante » a ainsi été transférée au Syndicat Départemental d'Energie de la Savoie (SDES) en lieu et place des communes adhérentes.